Les grosses rêveuses
Revenir à la liste des titres


Ce que la grosse Claudine ne sait pas, elle l’invente. Les hommes qui font rêver Jeannette, c’est Thérèse qui les caresse. Ce que la veuve Wasserman ne mange pas, c’est Jeannine qui s’en empiffre...
Comment supporter un monde où un centimètre de tour de taille est une angoisse ? Comment vivre avec de la cellulite ? Comment habiter un village où les mâles passent comme des ombres ?
Paul Fournel nous livre quelques portraits de femmes qui, sous les regards croisés des unes et des autres, portègent leur monde intérieur avec un acharnement vital et un appétit dévorant. Elles sont grosses rêveuses comme on est gros mangeur, avec le même excès de vie et la même joie suicidaire.