La fête au complet, ce sont tous les plaisirs au même endroit : manger, tirer au fusil, conduire à gauche, tamponner son prochain, boire des coups à l'œil, avoir de la chance, pouvoir fourguer les mômes sur un manège avec une poignée de jetons, se rincer l’œil et tripoter les filles en douce.
Les commerçants ont fait des frais de vitrines et les deux bistrots ont rajouté des tables à leurs terrasses. L’épicier a sorti son frigo sur le trottoir et le remplit de canettes. Les retraités se lèvent lentement de leur banc pour rentrer en boudant. Ils sont trop raides pour les autos tamponneuses, trop myopes pourle tir, trop barbouillés pour les gaufres, trop avares pour la loterie.
Tout est en place pour l’entée en scène de l’héroïne, la jolie Foraine, la bien nommée. Belle à ravir et cœur à prendre.